L’Union Européenne et la lutte contre la contrefaçon, un exemple édifiant de coordination régionale.

Sommario:

1. Les outils europeens pour lutter contre la contrefaçon et le piratage au sein du marché intérieur – 2. L’affirmation des ambitions communautaires au-delà des frontières de l’union europenne.

«La Commission européenne, les autres institutions de l’Union européenne et les États membres combattent la contrefaçon sur de nombreux fronts.[1]

Les dernières initiatives efficaces en date menées dans ce domaine ont pris la forme de l’action coordonnée de l’UE “MEDI-FAKE”[2] et d’une opération douanière conjointe Union européenne – Etats-Unis, baptisée “INFRASTRUCTURE”».